Virtuel-Audio - Prise de son, mixage et création sonore

Virtuel-Audio - Prise de son, mixage et création sonore

Dans les pas de Cendrillon

Un documentaire de 85' écrit et réalisé par Priscilla Pizzato et produit par Muriel Meynard, ARTE France et Agat Films et Cie.

Notre expertise :

Prise de Son / Mixage

Intervenants :

David Sandras / Virtuel audio

Né en Chine au IXe siècle, le personnage de Cendrillon inspire depuis des siècles les créateurs de tous les continents. Portrait d’un mythe universel, illustré par des archives d’entretiens (avec le psychanalyste Bruno Bettelheim), des extraits de spectacles (la pièce de Joël Pommerat, le ballet de Noureev) et de films.

Depuis la mort de sa mère et le remariage de son père, une jeune fille subit les humiliations de sa marâtre et de ses demi-sœurs. Cantonnée aux tâches domestiques les plus ingrates et vêtue comme une souillon, elle souffre mille privations, ne devant son salut qu’à l’intervention d’une force surnaturelle. Dans l’une des premières versions de son histoire, attribuée à un lettré chinois de la dynastie Tang et datant de l’an 850, un poisson magique, symbole de fertilité, se porte au secours d’une jeune servante dénommée Yexian. Plusieurs siècles plus tard en Europe, l’orpheline maltraitée, « jeune fille par excellence » selon l’anthropologue Nicole Belmont, ressurgit dans un conte napolitain de Giambattista Basile, avant d’être réinventée par Charles Perrault en France au XVIe siècle, puis au XIXe siècle en Allemagne par les frères Grimm. Entre-temps, avec de subtiles différences selon les territoires, la fascinante héroïne se sera faufilée dans l’imaginaire collectif à travers les récits de villageois à la faveur de veillées.

Derrière le conte

Dans le décor chatoyant du palais Garnier, la documentariste Priscilla Pizzato réunit de nombreux spécialistes autour de la figure légendaire de Cendrillon : professeurs de littérature, anthropologues, écrivains, historien ou critique de cinéma. Lesquels évoquent les variations du conte à travers les âges, qui lui ont conféré vitalité et modernité, et les ressorts d’une intrigue plus riche qu’elle en a l’air, par ses multiples dimensions symboliques : la petite taille du pied, la pantoufle perdue, la rivalité fraternelle, le bal féerique, l’injustice ou l’ascension sociale par le mariage. Illustré par des archives d’entretiens (notamment, avec le psychanalyste Bruno Bettelheim), des extraits de spectacles – la pièce du metteur en scène Joël Pommerat, le ballet de Noureev… –  et de films, se dessine le portrait d’une héroïne au rayonnement universel, reflet de la société de son époque et de l’émancipation des femmes.

 

Diffusion dimanche 1er janvier 2017